Reprise du travail après harcèlement moral : Comment guérir après un harcèlement moral ?

harcèlement au travail
Table des matières

Si vous avez été victime de harcèlement moral au travail, il est possible que vous ressentiez encore les séquelles de cette expérience traumatisante. Les effets du harcèlement moral peuvent être à la fois physiques et mentaux, et il peut être difficile de reprendre le travail après une telle expérience. Cependant, il existe des moyens de guérir et de surmonter les séquelles du harcèlement moral.

Il est important de prendre le temps de vous rétablir avant de retourner au travail, et de vous assurer que vous êtes prêt à faire face aux défis qui pourraient se présenter. En travaillant avec un thérapeute ou un conseiller en ressources humaines, vous pouvez élaborer un plan pour vous aider à vous réintégrer dans le milieu de travail et à surmonter les obstacles qui pourraient se présenter.

Comprendre le Harcèlement Moral au Travail

Définition et mécanisme du harcèlement moral

Le harcèlement moral au travail est un délit puni par la loi. Selon l’article L 222-33-2 du code pénal, le harcèlement moral est défini comme « des agissements répétés ayant pour objet ou pour effet une dégradation des conditions de travail susceptible de porter atteinte à ses droits et à sa dignité, d’altérer sa santé physique ou mentale ou de compromettre son avenir professionnel.« 

Les agissements répétés ne sont pas nécessairement commis de manière intentionnelle et volontaire. Le harcèlement moral peut être commis verticalement ou transversalement, c’est-à-dire par quelqu’un situé au-dessus ou en-dessous de vous dans la hiérarchie, ou par un ou des collègues.

Les mécanismes de harcèlement moral sont nombreux. Ils peuvent inclure :

  • la mise à l’écart du salarié, 
  • les techniques punitives, 
  • la suppression des moyens de travail, 
  • les injonctions paradoxales,
  • etc…

Il peut s’agir également de la sur-utilisation ou du détournement de certains pouvoirs dans la relation de travail, tels que le lien de subordination, les règles disciplinaires, le pouvoir de direction et d’organisation.

Reprise du travail après harcèlement moral

Effets sur la santé et séquelles du harcèlement moral

Le harcèlement moral au travail peut avoir un impact considérable sur votre santé physique et mentale.

Les victimes de harcèlement moral peuvent souffrir :

  • de stress,
  • d’anxiété,
  • de dépression,
  • de troubles du sommeil,
  • de maux de tête,
  • de douleurs musculaires,
  • de problèmes digestifs,
  • etc…

Le harcèlement moral est destructeur pour le salarié qui en est victime. Il peut entraîner : 

  • une détérioration de la santé physique et mentale, 
  • une altération de la dignité et des droits de la personne, 
  • ainsi qu’un compromis de l’avenir professionnel. 

Les organisations du travail actuelles sont souvent individualistes, ce qui peut conduire à une grande solitude pour la personne harcelée. Elle peut perdre ses repères et avoir des difficultés à juger de la normalité ou de l’injustice de ce qui lui arrive.

Cadre Légal et Preuves

Le harcèlement moral est un délit pénal puni jusqu’à 30 000 € d’amende, 2 ans d’emprisonnement ainsi que, parfois, le versement de dommages et intérêts à sa victime. Seul un juge peut qualifier des faits de « harcèlement » et déclarer que quelqu’un est victime de harcèlement moral à son travail. Il est donc important de faire attention à l’utilisation du terme « harcèlement » dans le langage de tous les jours.

Vous pouvez prouver le harcèlement moral en rassemblant des preuves telles que des témoignages, des courriers électroniques, des enregistrements ou des certificats médicaux. Il est également important de signaler le harcèlement moral à sa hiérarchie et de se faire accompagner par un professionnel tel qu’un psychologue clinicien, un médecin du travail ou un avocat spécialisé.

Comment se reconstruire après un harcèlement moral au travail ?

Si vous avez été victime de harcèlement moral au travail, il est important de prendre des mesures pour guérir des séquelles que cela peut laisser. Voici quelques étapes que vous pouvez suivre pour vous aider à surmonter cette épreuve.

Être reconnu en tant que victime

La première étape pour guérir après un harcèlement moral au travail est de prendre conscience de la situation et de s’entourer de personnes de confiance qui peuvent vous aider à identifier les signaux faibles dès leur apparition. Il est important de bien s’entourer afin de pouvoir s’appuyer sur des personnes « relais » aussi bien dans sa vie personnelle que sur un plan pratique. Vous pouvez solliciter l’aide d’un avocat ou d’une association d’aide aux victimes comme France Victimes.

Soutien Psychologique et Physique

Après un harcèlement moral au travail, les effets du traumatisme peuvent survivre généralement au harcèlement lui-même. Il est donc important de trouver un professionnel spécialisé qui aide la victime à se reconstruire psychiquement, à retrouver ses ressources émotionnelles et cognitives. 

Dans certains cas, l’employeur peut proposer une assistance psychologique aux victimes de harcèlement. Il est également recommandé de prendre soin de son corps en reprenant une activité sportive, en se mettant au jardinage, à la danse, au yoga, etc.

Construire un Avenir Professionnel Sain

La question du « retour » dans l’entreprise se pose pour tout salarié victime de harcèlement moral. Il est important de poursuivre le dialogue avec la Direction des ressources humaines pour prendre la décision adéquate. L’une des options, si la taille de l’entreprise le permet, est de proposer au salarié une mobilité interne, un changement d’équipe par exemple, afin de reprendre son emploi dans un environnement neutre. 

Il est également important de prendre le temps de réfléchir à son avenir professionnel et de se poser les bonnes questions sur ses désirs, ses valeurs et ce qui fait sens pour soi.

Les Procédures et Recours Légaux

Si vous êtes victime de harcèlement moral au travail, vous avez plusieurs recours légaux pour vous aider à faire face à la situation. Les procédures et recours légaux peuvent différer selon les cas, mais il est important de connaître les principales options à votre disposition.

recours légal après harcèlement moral

Dépôt de Plainte et Enquête

Si vous êtes victime de harcèlement moral au travail, vous pouvez déposer une plainte auprès du procureur de la République. La plainte doit être déposée dans les délais prévus par la loi. Une fois la plainte déposée, une enquête sera ouverte pour déterminer si les faits sont avérés.

L’enquête pour harcèlement moral doit être menée de manière contradictoire, exhaustive, impartiale et confidentielle. L’employeur ou son représentant doit mener une étude approfondie de la situation. Il doit notamment prévoir en amont un questionnaire type pour éviter toute impartialité. L’employeur doit également procéder à :

  • une entrevue de la victime avec le médecin du travail,
  • un entretien avec la victime sur les circonstances du harcèlement,
  • une audition des collègues de travail et une audition de l’accusé.

Il est préférable que l’employeur ou son représentant constitue un dossier complet et rédige un rapport d’enquête avec les pièces justificatives telles que des témoignages par écrit, des préconisations de la médecine du travail, des comptes rendus écrits des auditions (victime et accusé), des antécédents (sanctions disciplinaires pour des faits de harcèlement similaires et rapports sur des faits antérieurs), des conclusions et préconisations.

Rôle de l’Inspection du Travail et du CSE

L’Inspection du Travail peut être saisie pour constater les faits de harcèlement moral. Elle peut également intervenir pour faire cesser les agissements de harcèlement moral.

Le Comité Social et Economique (CSE) peut également être saisi pour constater les faits de harcèlement moral. Il peut également intervenir pour faire cesser les agissements de harcèlement moral.

La Médiation et Conciliation

La médiation et la conciliation sont des procédures alternatives, utilisées pour résoudre un conflit de harcèlement moral au travail. Ces procédures permettent aux parties de trouver un accord à l’amiable sans avoir recours à une procédure judiciaire.

La médiation est une procédure volontaire qui implique la participation d’un médiateur neutre et impartial. La médiation permet aux parties de discuter de manière constructive pour trouver une solution à leur conflit.

La conciliation est une procédure qui implique la participation d’un conciliateur. Le conciliateur est un tiers impartial qui aide les parties à trouver une solution à leur conflit. La conciliation peut être mise en place à la demande d’une des parties ou par décision de l’employeur.

Rôles et Responsabilités dans l’Entreprise

Obligations de l’Employeur

Lorsqu’une dénonciation de harcèlement moral est reçue, l’employeur a l’obligation de procéder à une enquête interne, conformément à son devoir de prévention des risques professionnels, même s’il est convaincu que les accusations sont mensongères. 

Cependant, il est important de noter que l’employeur dispose de la plus grande liberté pour procéder à l’enquête interne. Il peut choisir les témoins qui doivent être entendus dans le cadre de l’enquête et même tenir les représentants du personnel à l’écart de l’enquête. De plus, il n’est pas tenu d’informer le salarié de l’enquête initiée contre lui et donc de l’entendre dans le cadre de cette enquête.

Support des Collègues et Représentants du Personnel

Dans le cadre de l’enquête interne, les collègues et les représentants du personnel apporteront leur soutien aux salariés concernés. Les collègues peuvent témoigner en faveur du salarié accusé de harcèlement moral et les représentants du personnel peuvent jouer un rôle clé en veillant à ce que l’enquête soit menée de manière équitable et impartiale.

Il est également important que les collègues et les représentants du personnel respectent la dignité de tous les salariés impliqués dans l’enquête et qu’ils prennent des mesures de prévention pour éviter que de tels comportements ne se reproduisent à l’avenir.

guérir après harcèlement moral

Réintégration et Prévention au Travail

Stratégies de Réintégration Après Harcèlement

Après avoir subi du harcèlement moral au travail, la réintégration peut être difficile pour les salariés. Il est nécessaire de mettre en place des stratégies pour aider les employés à retrouver leur place dans l’entreprise et à retrouver leur confiance en eux.

Il est recommandé de mettre en place un accompagnement personnalisé pour chaque salarié victime de harcèlement. Cela peut inclure :

  • des séances de soutien psychologique,
  • des formations pour aider à reconstruire la confiance en soi
  • et des mesures pour aider à réintégrer le salarié dans l’entreprise.

Il est également important de prendre en compte les conditions de travail du salarié. Si le harcèlement moral était lié à des conditions de travail inappropriées, prévoyez de mettre en place des mesures pour améliorer ces conditions. Cela peut inclure :

  • des changements dans les tâches assignées,
  • des ajustements de l’horaire de travail
  • ou des mesures pour améliorer la sécurité physique et psychologique du salarié.

Mesures de Prévention et Formation

La prévention du harcèlement moral au travail est essentielle pour assurer la sécurité et la santé physique et psychologique des salariés. Il est important de mettre en place des mesures pour prévenir le harcèlement et pour former les employés à reconnaître et à prévenir le harcèlement.

Les mesures de prévention peuvent inclure la mise en place de politiques claires contre le harcèlement moral, des canaux de communication pour signaler le harcèlement et des mesures disciplinaires pour les employés qui se livrent au harcèlement.

Il est également important de former les employés à reconnaître le harcèlement moral et à intervenir pour prévenir le harcèlement. Les formations peuvent inclure des exercices pratiques pour aider les employés à reconnaître les signes de harcèlement et à intervenir de manière appropriée.

Pour conclure sur la reprise du travail après harcèlement moral

En conclusion, la reprise du travail après un épisode de harcèlement moral peut s’avérer complexe et nécessite un accompagnement adapté pour favoriser la reconstruction et le bien-être des personnes concernées. Il est essentiel que les entreprises mettent en place des dispositifs de prévention et de prise en charge du harcèlement moral, tout en formant des référents qualifiés pour accompagner les victimes. 

Afin de bénéficier d’un tel accompagnement et de mettre en place des actions concrètes en faveur de la qualité de vie au travail, nous vous invitons à contacter KALIVIi, organisme de formation spécialisé en QVT et management. 

KALIVI propose notamment une formation de « référent en harcèlement au travail » qui permettra à votre entreprise de disposer des compétences nécessaires pour prévenir et gérer efficacement les situations de harcèlement moral. N’hésitez pas à prendre contact avec nous pour bénéficier de notre expertise et contribuer à instaurer un environnement de travail sain et respectueux pour tous.

Contactez-nous

A lire aussi

Réduire RPS
RPS
Réduire les rps

Comment peut-on réduire les risques psychosociaux ? Quelles démarches mener ? Quelles sont les bonnes approches efficaces ? D’après le code du travail art L.4121-1

Lire plus >